Historique

En 1907, la Société Nautique de Genève, le Rowing Club de Lausanne, le Cercle de l’Aviron de Lausanne, le Club de l’Aviron de Vevey, le Bellerive Rowing Club de La Tour-de-Peilz, le Club Nautique de Montreux et les Amis de la Navigation de Morges, tous illustres clubs lémaniques, décident de fonder une association commune sous le nom de l’Association des Clubs d’Aviron du Lac Léman (ACALL). 

Les régates de l’ACALL se déroulent principalement entre Thonon, Genève, Morges, Lausanne, Vevey et Montreux. 

En 1925, le premier numéro du bulletin du Forward F.-C. Football et Aviron relate les débats de l’assemblée générale de l’ACALL du 6 octobre 1925. On y apprend notamment que les pourparlers entrepris avec la Compagnie de Navigation ont débouché sur un nouveau tarif pour le transport des embarcations et ceux avec le Conseil d’Etat à la suppression de la visite des bateaux ! Par ailleurs, c’est le Bellerive R.C. de Vevey qui organisera les régates de printemps et présidera aux destinées de l’ACALL pour les années 1926/27. A l’époque déjà les discussions semblaient animées et une fois les débats terminés, il est précisé que « les membres quittent le tapis vert pour une table mieux garnie ! »

Cette même année, lors des régates d’automne, les clubs de l’ACALL, le Club de l’Aviron de Vevey, le Lycée Jaccard de Lausanne, le Forward F.-C. de Morges et l’Institut Juillerat se sont livrés une course acharnée sur 2000 m !

Dès 1967, l’association ouvre ses portes à d’autres clubs et devient l’Association des Clubs d’Aviron du Lac Léman et de Suisse Romande (ACALLSR). Les régates et autres compétitions sont organisées conjointement avec les voisins français. L’engouement est grand et le périmètre des participants s’élargit entre Evian, Thonon, Vésenaz, Nyon, Morges, Lausanne, Vevey, Neuchâtel, Bienne, Yverdon et Schiffenen. 

En 1980, sous l’égide de l’ACALLSR le premier « match triangulaire » est organisé. Il a pour opposants le Dauphiné-Savoie et le Piémont (Suisse/France/Italie). En 1994, ce match prend le nom de Communauté de Travail des Alpes Occidentales (COTRAO) avec l’arrivée de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Ligurie. Avec la participation de la Lombardie, de la Catalogne, de la Toscane et du Tessin en 2009, le COTRAO devient le Trophée Européen des Régions à l’Aviron (TERA). Au cours des années qui suivent, il gagne en importance pour atteindre en 2018 quelque 550 participants.

Dès 1995, l’ACALLSR prend le nom d’Association Romande d’Aviron (ARA), nom qu’elle a conservé depuis ; la présidence est tournante entre les 17 clubs-membres. L’organisation des régates se poursuit avec le même entrain. 

En 2018 les sorties baladeurs sont lancées sous l’égide de l’ARA ; elles rencontrent un vif succès auprès de tous les clubs romands.